Ce soir ?

Les images de la France à feu et à sec

Written by admin


Des rivières à sec, des récoltes détruites, des dizaines de milliers d’hectares brûlés… La France traverse un été particulièrement virulent, avec des canicules à répétition – à la veille du week-end du 15 août, nous traversons la quatrième vague de chaleur de l’année – et une sécheresse historique. Un avant-goût de ce qui attend l’Hexagone à l’avenir, de tels étés étant appelés à se multiplier et à s’intensifier à mesure que progresse le réchauffement climatique, faute de mesures ambitieuses pour limiter les émissions mondiales de CO2.

Des restrictions à la consommation d’eau sont en vigueur dans une large partie du pays, et une centaine de communes n’ont même plus d’eau potable, obligées de se ravitailler par camion-citerne, selon le ministre de l’Écologie, Christophe Béchu. Les gorges du Verdon, habituellement très fréquentées des touristes l’été, ont dû être fermées à la navigation. Dans les champs, certaines récoltes meurent faute d’arrosage. Et les conflits sur l’usage de l’eau, plus que jamais un bien précieux, se multiplient, avec notamment des dégradations et des vols.

À LIRE AUSSIÀ Seillans, ces habitants qui doivent apprendre à vivre sans eau

La sécheresse favorise les incendies. L’incendie monstre de Landiras, en Gironde, que les pompiers étaient parvenus à fixer après des semaines d’intense lutte en juillet, a repris ce mardi 9 août, consumant près de 6 000 nouveaux hectares, soit autant que la moyenne annuelle du territoire français en une journée, sur un seul feu. Et les feux de forêt gagnent des régions du nord du pays habituellement épargnées.


Leave a Comment