Ce soir ?

New York : le malaise d’un cheval relance le débat sur les calèches

Written by admin


Les images du canasson ont fait le tour des réseaux sociaux. Le mercredi 10 août, alors qu’il fait 30 degrés dans les rues de Manhattan, un cheval attaché à une calèche s’effondre en pleine rue. Le conducteur descend alors et tente de réanimer le cheval. « Debout, debout ! » lui crie-t-il tout en secourant les rênes. L’animal, à bout de forces, ne parvient pas à se redresser. Son propriétaire le laisse alors sur la chaussée. Les images du cheval, Ryder, ont ému et choqué toute l’Amérique, rapporte BFMTV, de quoi relancer le débat pour l’interdiction des calèches touristiques.

Les policiers new-yorkais se sont rendus sur place pour venir en aide à l’animal. Estimant que son malaise était dû à la chaleur, ils l’ont arrosé avec un tuyau puis lui ont donné de la glace. Au même moment, de nombreux passants assistaient à la scène. Une heure plus tard, Ryder a réussi finalement à se relever, sous les acclamations de la foule. Il a ensuite été transporté vers une écurie privée où un vétérinaire l’a examiné.

Selon Pete Donohue, un porte-parole du syndicat représentant les transporteurs de calèches new-yorkais, le malaise du cheval n’a rien à voir avec le transport de calèche ou les conditions climatiques. « Ce n’était pas la chaleur, ce n’était pas la fatigue, ce n’était pas une surcharge de travail », a-t-il déclaré à nos confrères de Metro. Une partie de l’opinion en juge autrement, à l’image de la directrice adjointe de NYCLASS, un organisme qui milite pour la fin des calèches. « Nous en appelons au Conseil municipal, au maire, d’interdire cette écœurante maltraitance animale », a lancé Edita Birnkrant sur NBC New York.

À LIRE AUSSIKervasdoué – Les petits cochons nous mangeront


La rédaction vous conseille

Leave a Comment