Ce soir ?

Salman Rushdie poignardé au cou aux États-Unis

Written by admin


Ses écrits lui ont valu plusieurs menaces de mort de la part de l’Iran dans les années 1980. L’auteur Salman Rushdie a été attaqué sur scène vendredi alors qu’il s’apprêtait à donner une conférence dans l’État de New York. Selon un journaliste d’Associated Press (AP), un homme a pris d’assaut la scène de la Chautauqua Institution, avant de poignarder Salman Rushdie au moment où il était présenté. L’assaillant a été maîtrisé.

La police de l’État de New York a annoncé que Salman Rushdie avait apparemment reçu un coup de couteau au cou, rapporte la BBC. Il a été transporté par hélicoptère vers un hôpital de la région, son état n’est pas encore connu. Le suspect a été placé en détention, ajoute la police.

Depuis 1988, l’ouvrage de Salman Rushdie Les Versets sataniques est interdit en Iran, considéré comme blasphématoire aux yeux de nombreux musulmans. L’année suivante, l’ayatollah Rouhollah Khomeini a émis une fatwa à l’encontre de l’écrivain, demandant sa mort. De plus, une prime de près de 3 millions de dollars est offerte à quiconque tuera Salman Rushdie.

Si le gouvernement iranien a depuis longtemps pris ses distances avec la fatwa de Rouhollah Khomeini, l’aigreur envers l’auteur britannique reste vive. En 2012, une fondation religieuse iranienne semi-officielle a fait passer la prime pour sa tête de 2,8 à 3,3 millions de dollars. Salman Rushdie avait rejeté cette menace à l’époque, affirmant qu’il n’y avait « aucune preuve » que des personnes étaient intéressées par la récompense. Cette même année, Rushdie a publié ses Mémoires, Joseph Anton, sur la fatwa.


Leave a Comment