Ce soir ?

Sécheresse : en Chine, des avions bombardent les nuages

Written by admin


Vague de chaleur, sécheresse et records battus… La Chine affronte, elle aussi, des conditions climatiques difficiles cet été. L’administration météorologique chinoise a déclaré que le pays traversait sa plus longue période de températures élevées depuis 1961, date du début des relevés de températures, avec 64 jours consécutifs d’alertes à la chaleur dans différentes régions depuis le mois de juin. Plusieurs grandes villes ont enregistré les journées les plus chaudes de leur histoire et l’observatoire national a renouvelé mercredi l’alerte rouge pour les températures élevées, l’alerte la plus sérieuse de son système à quatre niveaux.

Le volume d’eau des principales rivières du Sichuan a chuté de 20 à 50 % en l’absence de pluie, ce qui a gravement affecté la production d’hydroélectricité. Plus de 5 millions de personnes dans le sud-ouest de la Chine subissent des coupures d’électricité intermittentes et de nombreuses entreprises sont contraintes d’arrêter ou de limiter leur production.

Favoriser des précipitations abondantes

Le ministre chargé des ressources d’eau en Chine a affirmé mercredi que la sécheresse du bassin du fleuve Yang-Tsé-Kiang « affectait négativement la sécurité de l’eau potable des populations rurales et du bétail, ainsi que la croissance des cultures ». Au-dessus de plusieurs régions traversées par le fleuve, la Chine a ainsi déployé des avions pour tenter d’accélérer le retour de la pluie. Selon CNN, la région du Hubei a été la dernière à annoncer qu’elle allait déployer cette technique d’ensemencement des nuages, qui consiste ici à utiliser des projectiles contenant de l’iodure d’argent sur les nuages afin d’agir sur les futures précipitations.

À LIRE AUSSIBarrages et réservoirs : les effets pervers en cas de longue sécheresse

Dans ce cas précis, la substance permet aux nuages existants de former des cristaux de glace, qui favoriseront une plus grande production de pluie. Au monde, la Chine est le pays disposant du plus grand programme d’ensemencement des nuages, technique utilisée lors des Jeux de 2008 à Pékin pour éviter qu’il pleuve durant les épreuves.


Leave a Comment