Ce soir ?

Les émissions de CO2 des yachts des milliardaires traquées à leur tour

Written by admin


L’empreinte carbone des grandes fortunes à travers leurs yachts est scrutée de près par les internautes militants. Ces bateaux sont de loin les actifs qui sont le plus émetteurs de CO2 avec leur personnel permanent, leurs sous-marins, leurs hélicoptères, leurs piscines et leurs poids à déplacer. Avec les jets privés, les milliardaires sont traqués et exposés au grand public par des comptes sur les réseaux sociaux. Dorénavant, les embarcations luxueuses sont également dans le viseur d’un compte Twitter « Mega yacht CO² tracker », rapporte Géo.

Alors qu’il est demandé aux ménages de faire des efforts sur leur consommation d’énergie, cet internaute répertorie les trajets des plus grandes fortunes à travers le monde et calcule leurs émissions de CO2 rejetées dans l’eau.

Le yacht de Bernard Arnault est le grand vainqueur

Si les vols des jets privés font polémiques, les vacances d’été ont été propices à la création d’un compte suivant les trajets des yachts des plus riches, y ajoutant la consommation de carburant. Selon « Mega yacht CO² tracker », le 15 août 2022, « le yacht de Thomas Leclercq [fils de Michel Leclercq, fondateur de Décathlon] aurait produit environ 3,7 tonnes de CO2 en consommant 1 439,7 litres de carburant ». Ce qui équivaut quasiment à l’empreinte carbone annuelle moyenne d’un Français (4,4 tonnes de CO2 selon le ministère de l’Écologie).

À LIRE AUSSI Pollutions, nuisances… En Corse, la croisière n’amuse plus

Mais le record est détenu par le Symphony, propriété de Bernard Arnault, qui émettrait pas moins de 16 000 tonnes de CO2 par an à cause de ses quatre moteurs qui consomment chacun 657 litres par heure, selon les données constructeur, relaie le compte Twitter. Le Français se classait quatrième dans un classement des milliardaires les plus pollueurs établis par The Conversation en 2021. Son superyacht représente d’ailleurs, à lui seul, 86 % des émissions du milliardaire français.

Le but des comptes tenus par des militants écologistes est de mettre en avant l’impact carbone des habitudes luxueuses des milliardaires à l’heure de la lutte contre le réchauffement climatique et des efforts de chacun. Sauf que cet usage soulève des questions, comme le droit à la vie privée. D’autant que ces avions ou yachts sont souvent loués sans que les milliardaires ne soient forcément à bord.


Leave a Comment