Ce soir ?

Santé : des chercheurs réaniment des organes d’animaux morts

Written by admin


Une nouvelle prouesse de la médecine, synonyme d’espoir pour les greffes d’organes. Une équipe de chercheurs est parvenue à relancer la circulation sanguine de plusieurs organes de porcs, décédés une heure plus tôt. Des cœurs, des foies et des reins ont été ramenés à la vie, rapporte Le Parisien. Les cobayes, des cochons d’environ 30 kg, étaient morts avant d’être réanimés grâce à cette opération. Le spécialiste d’éthique et professeur de réanimation au CHU de Clermont-Ferrand, Jean-Étienne Bazin, se réjouit : « Leurs organes se sont remis à vivre. »

Les chercheurs ne souhaitent pas parler de résurrection. Ils évoquent plutôt une réanimation, ou plus précisément une « récupération de cellules », explique le professeur John De Vos, chef de l’ingénierie cellulaire, au quotidien. « Quoi qu’il en soit, c’est du jamais-vu et clairement un progrès », ajoute-t-il. L’expérience, réalisée sur des porcelets aux États-Unis par des scientifiques de l’université de Yale, consiste à rétablir les animaux une heure après un arrêt cardiaque, à l’aide de leur sang et d’OrganEx. Cette technologie est « un produit synthétique composé d’oxygène, de médicaments contre la mort cellulaire, de nutriments, qui une fois injecté dans l’artère fémorale va irriguer le corps », selon John De Vos.

À LIRE AUSSILes inventions de demain en médecine

La réussite de cette opération est une grande nouvelle pour la médecine, souligne le chercheur. « Cela suggère que l’on pourrait prélever des organes dans des circonstances où aujourd’hui ils sont irrécupérables. Cela ouvre la porte à des greffes après des décès non prévus. » Mais ce succès a ses limites. D’une part, les cobayes avaient reçu des coagulants avant de mourir, ce qui « n’arrive pas dans la vraie vie », et d’autre part, il reste à démontrer que les organes « réhabilités » fonctionnent correctement après leur transplantation. 

La rédaction vous conseille

Leave a Comment