Ce soir ?

Zelensky craint de « cruelles » provocations russes la semaine prochaine

Written by admin


La Russie pourrait « faire quelque chose de particulièrement dégoûtant » et « cruel » la semaine prochaine en Ukraine, lorsque cette dernière fêtera son Jour de l’indépendance, a averti samedi soir le président ukrainien Volodymyr Zelensky. « La Russie pourrait s’efforcer de faire quelque chose de particulièrement dégoûtant, particulièrement cruel », a déclaré Volodymyr Zelensky dans son adresse traditionnelle. « Un des objectifs clés de l’ennemi est de nous humilier », de « semer l’abattement, la peur et des conflits », mais « nous devons être suffisamment forts pour résister à toute provocation » et « faire payer les occupants pour leur terreur », a-t-il ajouté.

L’Ukraine fête le 24 août son indépendance de l’URSS en 1991. Cette année, cette date marquera aussi les six mois de l’invasion russe qui a fait des dizaines de milliers de morts et causé des destructions massives dans ce pays. Dans ce contexte, le gouverneur de la région de Kharkiv (Centre-Est) a d’ores et déjà annoncé samedi un long couvre-feu prévu du soir du 23 août au matin du 25 août. « Ne permettons aucune provocation à l’ennemi. Soyons le plus vigilants possible pendant la fête de notre indépendance », a argué le gouverneur Oleg Synegoubov sur Telegram.

Kiev craint des frappes depuis la Biélorussie

Après avoir échoué à prendre Kiev, les Russes ont concentré leurs efforts dans l’est industriel et le sud agricole de l’Ukraine. Le gouverneur pro-Kiev de la région de Donetsk (Est) Pavlo Kyrylenko a fait état dimanche de quatre civils tués et deux autres blessés la veille par des Russes dans ce territoire. Dans la région de Kharkiv (Centre-Est), deux civils ont été blessés dans des bombardements russes pendant la nuit, a de son côté indiqué le service d’État pour les situations d’urgence.

À LIRE AUSSICe que nous dit Zaporijia du nucléaire

La région d’Odessa (Sud) a été visée par cinq missiles de croisière russes de type Kalibr lancés depuis la mer Noire, a indiqué le porte-parole de l’administration régionale Serguiï Bratchouk. Deux ont été abattus par la défense anti-aérienne et trois autres ont touché un silo sans faire de victimes, a-t-il ajouté. « L’ennemi tente de poursuivre son offensive dans la région de Donetsk » et a réussi à occuper une partie de la localité Blagodatné dans la région de Mykolaïv (Sud), a de son côté déclaré l’armée ukrainienne dans son rapport matinal sur Facebook. Elle a aussi mis en garde contre le risque de frappes russes depuis la Biélorussie, alliée de Moscou.


La rédaction vous conseille

Leave a Comment