Ce soir ?

Les chiens pleurent lorsqu’ils retrouvent leur maître, selon une étude

Written by admin


Battements rapides de queue, sauts en l’air et coups de langue irrépressibles : chaque propriétaire de chien fait régulièrement l’expérience de ces retrouvailles joyeuses avec son animal, après une longue période de séparation. À cette liste de comportements hautement démonstratifs s’ajoute, désormais, un signe plus discret. Les chiens produisent également des larmes lorsqu’ils retrouvent leur maître, ont montré des chercheurs dans une étude publiée, lundi 22 août, dans la revue Current Biology.

« Nous n’avions jamais entendu parler d’animaux versant des larmes dans des situations joyeuses, comme les retrouvailles avec leur propriétaire », a déclaré dans un communiqué l’un des auteurs de l’étude, Takefumi Kikusui, de l’université Azabu au Japon, évoquant une probable « première mondiale ». Les scientifiques ont mesuré la quantité de larmes produites à l’aide d’un test très répandu, le test de Schirmer (consistant en une bandelette placée sous la paupière). Ils ont pris pour point de comparaison un niveau de base relevé lorsque le chien se trouvait dans son environnement habituel, en présence de son propriétaire.

Après cinq à sept heures de séparation, la quantité de larmes augmentait « significativement » dans les cinq minutes suivant les retrouvailles du chien avec son maître. Le volume de larmes était, par ailleurs, plus élevé lorsque le chien retrouvait son maître, plutôt qu’une autre personne. Selon les chercheurs, cette production de larmes est liée à la présence d’ocytocine, surnommée l’« hormone de l’amour ».

À LIRE AUSSIAlpes du Sud : cohabitation tendue entre loups, patous et touristes

Une façon d’attirer l’attention

Ils ont également cherché à comprendre quel rôle pratique ces épanchements pourraient jouer. Pour cela, il a été demandé aux propriétaires de classer des photos de leur chien en indiquant à quel point elles leur donnaient envie de s’occuper de lui. Les photos où des larmes artificielles avaient été administrées à l’animal étaient classées « significativement » plus haut, selon l’étude. « Il est possible que les chiens qui présentent des yeux embués durant leurs interactions avec leur propriétaire conduisent celui-ci à s’occuper d’eux davantage », a avancé Takefumi Kikusui. Chez les humains, les pleurs de nourrissons amènent les parents à leur porter davantage d’attention, pointe l’étude.

Les chiens, domestiqués comme aucun autre animal, ont développé des capacités de communication spécifiques au fil du temps. Il a été démontré que le contact visuel jouait un rôle dans la formation de la relation entre un chien et son maître. Les chercheurs aimeraient par la suite étudier si les chiens produisent également des larmes lorsqu’ils retrouvent d’autres congénères.


Leave a Comment