Ce soir ?

À quoi sert la visite d’un président français en Algérie ?

Written by admin


Litiges sur la « mémoire » de la guerre, méfiances travaillées, sentiment antifrançais nourri et logé, différends sur les politiques régionales, ruptures tapageuses, propos malvenus ou surinterprétations de mauvaise foi, décolonial en abus ou déni en religion… C’est la collection des clichés accolés aux fameuses « relations franco-algériennes ». À chaque visite présidentielle française, on se repose, en mode muet ou indigné, la même question : à quoi sert cette visite si rien ne change ?

En Algérie du moins, la visite française est une passion. Une amie psychanalyste à Tunis décode la chose avec une formule saisissante et éclairante : la « passion de l’agresseur ». C’est le cas, presque ouvertement. Cette passion mêle haine, reproches, procès et haussements d’épaules étudiés comme autan…


illustration : dusault pour « le point »

La rédaction vous conseille

Leave a Comment