Ce soir ?

EN DIRECT – Suivez le lancement de la mission Artémis 1 vers la Lune

Written by admin



Elle est dans les starting-blocks. La fusée américaine SLS, la plus puissante jamais construite, s’apprête à lancer pour la première fois le nouveau vaisseau habitable Orion vers la Lune. Il s’agit de la première étape du programme Artémis, destiné à ramener les Américains et leurs alliés sur le satellite de la Terre à l’horizon 2025 afin de préparer la future « conquête » de Mars.

À LIRE AUSSIArtemis I : objectif Lune !

Le décollage de ces deux nouveaux véhicules depuis le mythique pas de tir 39B du Kennedy Space Center en Californie, revu et modifié pour elle, est prévu à 8 h 33 (14 h 33, heure de Paris). Il s’agit, pour ainsi dire, d’un vol test puisque la capsule qui doit se placer en orbite lunaire avant de regagner la Terre n’embarquera cette fois aucun astronaute. Pour autant, c’est un lancement crucial et historique puisque les hommes n’ont plus foulé ni même survolé la Lune depuis la dernière mission du programme Apollo en 1972.

Risque de foudre trop élevé

C’est aussi une étape délicate au cours de laquelle des problèmes techniques sont toujours susceptibles de survenir et d’amener la Nasa à repousser la mission à la dernière minute. D’autant que les opérations de remplissage des réservoirs de la fusée ont pris plus d’une heure de retard pour cause de risque de foudre trop élevé dans la nuit et soupçon de fuite ayant conduit à leur interruption aux alentours de 3 heures du matin (heure locale).

C’est à Charlie Blackwell-Thompson, première femme directrice de lancement à la Nasa, que reviendront le privilège et la responsabilité de donner le « go » final. Deux minutes après le décollage, les propulseurs d’appoint de la fusée retomberont dans l’Atlantique.

Huit minutes plus tard, l’étage principal se détachera à son tour. Puis, au bout d’environ 1 h 30, une dernière poussée de l’étage supérieur du lanceur SLS mettra la capsule Orion sur la trajectoire de la Lune, qu’elle atteindra plusieurs jours plus tard et autour de laquelle elle se mettra en orbite avant de regagner la Terre dans quarante-deux jours si, d’ici là, tout va bien…


La rédaction vous conseille

Leave a Comment