Ce soir ?

Sortir de Paris – Parfums de Toscane au Borgo Santo Pietro

Written by admin


Borgo Santo Pietro est l’œuvre de Jeanette et Claus Thottrup, un couple danois ayant réhabilité avec passion un domaine abandonné datant du XIIe siècle. Depuis plus de vingt ans, ils multiplient les projets pour Borgo Santo Pietro, qui se déploie sur plus de 120 hectares comprenant un hôtel, une ferme, des vignes, sans oublier un atelier de cosmétique bio abrité dans une maison de Palazzetto. Les lieux sont loin de la Toscane touristique, la forêt y est profonde, les activités agricoles ancrées depuis des siècles.

Jeanette et Claus Thottrup tombent amoureux de la maison dès leur première visite, en 2001. Les bâtiments sont à l’abandon, tout est à refaire. La légende du Borgo Santo Pietro remonte à loin, les pèlerins en route vers Rome faisaient étape dans cette auberge relais dès le Moyen Âge. Une villa datant de huit cents ans en ruine est le point de départ de la naissance du futur hôtel. Les meilleurs artisans locaux sont appelés pour entreprendre la reconstruction sur le modèle des grands domaines toscans. Borgo Santo Pietro renaît avec vingt chambres, dont des maisons attenantes éparpillées dans les jardins. Parallèlement, des espaces verts sont créés, près de 300 000 plantes et arbres sont plantés dans la propriété. Vingt ans après, les hôtes de Borgo Santo Pietro profitent d’un des jardins les plus luxuriants de Toscane. Un atelier est posé au bord du lac, chaque année un artiste en résidence vient travailler le temps d’une saison tout en donnant des cours de peinture à ceux qui le souhaitent.

À LIRE AUSSISortir de Paris – Nuit blanche Ô Plum’Art

Jeanette et Claus Thottrup ont parallèlement souhaité redonner vie au projet agricole qui accompagnait le relais de l’époque. Près de trois cents moutons sont désormais élevés dans la propriété, on peut les suivre au côté du berger dans leur transhumance quotidienne allant paître dans les champs voisins en traversant une jolie rivière. Le lait des brebis enrichit les menus du restaurant gastronomique de ricotta maison, de robiola ou encore de pecorino.

Des ruches, un poulailler, un potager, des vignes et des arbres fruitiers complètent cet éden bucolique. Côté hôtellerie, la palette est hautement luxueuse, à l’image d’une grande demeure toscane s’étant offert les charmes du confort contemporain avec spa, piscine et table gastronomique. Dans ce registre fastueux, il est possible de poursuivre l’aventure en louant le Satori, le voilier de l’hôtel mouillant sur la côte toscane et dont les menus ont été concoctés depuis deux saisons par Massimo Bottura.

Borgo Santo Pietro, Palazzetto (Italie). À partir de 660 € la nuit, borgosantopietro.com


Leave a Comment