Ce soir ?

Diabète, AVC… Jean-Marie Bigard « gravement malade » selon sa productrice

Written by admin


Foutu pour foutu, un nom de spectacle empreint d’une signification secrète ? Initialement prévu pour fin juillet, le spectacle commun de Dieudonné et de Jean-Marie Bigard, alliance inattendue de deux provocateurs, a été décommandé. Sur ses réseaux le 9 août dernier, Jean-Marie Bigard annonçait faire marche arrière, affirmant être à l’origine de l’avortement du projet sans fournir d’explications supplémentaires. Présente sur le plateau de Touche pas à mon poste ! sur C8 mardi 30 août, la productrice du spectacle est allée à l’encontre des dires de l’humoriste, soutenant qu’une tournée devrait avoir lieu d’ici décembre 2023. Pour justifier cette confusion générale, Chrystel Camus a divulgué une partie de la vie privée des deux stars du rire, rapporte le TV Mag du Figaro.

« Il faut savoir que Jean-Marie et Dieudonné sont très gravement malades. Ils ont voulu se rassembler tous les deux, car ils savent que c’est leur dernier spectacle, c’est la vérité », a-t-elle dévoilé devant un public médusé. « Je travaille depuis longtemps avec Jean-Marie, il a 68 ans, il a un diabète très élevé, il a une polyarthrite très élevée aussi et des problèmes de cœur, s’est-elle permis de détailler. Il y a quatre ans, des spectacles avaient été annulés, car il nous avait fait des AVC sur scène », a continué à affirmer la productrice.

À LIRE AUSSIJean-Marie Bigard révèle qu’il a « dilapidé » sa fortune

Des sanctions financières s’il ne monte pas sur scène

Surpris par ces révélations intimes, le présentateur Cyril Hanouna s’est inquiété de savoir si Chrystel Camus avait « le droit de dire cela », avant que Laurent Ruquier, de passage dans l’émission, ne condamne la volubilité de cette intervenante. « Je ne voudrais pas avoir une productrice comme vous, parce qu’être défendu par quelqu’un comme vous quand on est artiste… Bonjour. La façon dont vous en parlez, c’est étonnant quand même », s’est étonnée cette figure phare du paysage audiovisuel français. Dans la foulée, Laurent Ruquier a publiquement conseillé à Jean-Marie Bigard, son confrère des Grosses Têtes, de changer de productrice.

En conclusion, Chrystel Camus a adressé un ultimatum à l’artiste en le menaçant de sanctions financières : « S’il ne fait pas ce spectacle, à la fin de notre contrat, je devrais entamer une procédure. Pour les sociétés que je représente, cela peut s’élever à 10 millions d’euros minimum (de dommages et intérêt, NDLR), car d’autres sociétés sont concernées. »

À LIRE AUSSI« Des nombrilistes et des mégalos ! » : Cluzet flingue Bigard et Luchini


Leave a Comment