Ce soir ?

La consommation des ménages français en baisse en juillet

Written by admin


En repli. Avant l’été, la consommation des ménages français avait connu un léger rebond, en mai comme en juin, selon les chiffres de l’Institut national de la statistique (Insee). Au mois de juillet, cet indicateur a pris le chemin inverse en reculant de 0,8 %, selon les chiffres indiqués par l’Insee, mercredi 31 août. « Ce recul est surtout lié à la nouvelle baisse de la consommation en biens fabriqués (– 1,4 % après – 0,7 %) », précise l’Insee. À noter que les dépenses avaient augmenté de 0,1 % en juin (en données révisées) et de 0,4 % en mai.

La consommation des ménages a été tirée vers le bas par la consommation en biens dits « durables » (– 1,6 %, après une hausse de 0,8 % en juin), avec notamment une baisse des achats de voitures et de biens d’équipement de la maison.

L’habillement-textile en déclin

Les dépenses dans l’habillement-textile déclinent également à nouveau, se repliant de 3,7 % (après – 4,8 % en juin), à cause d’un « recul des achats de chaussures », selon l’Insee. Seule la consommation des « autres biens fabriqués » rebondit un peu (+ 0,3 %), grâce à une hausse des achats de parfums.

À LIRE AUSSIInflation, où vas-tu ?

En dehors des biens fabriqués, la consommation alimentaire diminue, elle aussi, de 0,4 % (après – 0,3 % en juin), en particulier pour les produits agroalimentaires. La consommation de tabac reste en revanche stable. La consommation d’énergie, qui s’était reprise de 2,7 % en juin, s’inscrit en baisse de 0,4 %. Cela est lié à une réduction de 1 % des dépenses sur les carburants, en particulier l’essence. Par rapport à juillet 2021, les dépenses de consommation des ménages affichent une baisse de 4,3 %.

Leave a Comment