Ce soir ?

L’ex-ministre Brigitte Bourguignon nommée à l’Inspection des affaires sociales

Written by admin


L’ancienne ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon, a été nommée mercredi 31 août à l’Inspection générale des affaires sociales (Igas), a indiqué le ministère à l’AFP. Moins de deux mois après son départ teinté d’amertume, Brigitte Bourguignon revient dans le giron du ministère de la Santé, par la grâce d’une nomination « au tour extérieur » (sans concours) actée en conseil des ministres, confirmant une information avancée dès mardi par Franceinfo.

Battue en juin par son adversaire du Rassemblement national, Christine Engrand, dans sa 6e circonscription du Pas-de-Calais (pour seulement 56 voix), elle avait dû renoncer au poste de ministre de la Santé qu’elle n’occupait que depuis fin mai. Ce portefeuille ministériel était une consécration pour cette fille d’un chaudronnier, âgée de 63 ans, après un quinquennat de loyaux services, d’abord en tant que présidente de la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale, puis comme ministre déléguée à l’Autonomie des personnes âgées depuis juillet 2020.

Ralliée à Emmanuel Macron en 2017, Brigitte Bourguignon avait débuté son ascension politique dans les rangs du Parti socialiste : adhérente dès 1989, elle était devenue en 2001 adjointe au maire de sa ville natale, Boulogne-sur-Mer, puis députée en 2012. « Pas bardée de diplômes » selon sa formule, elle y avait d’abord travaillé au centre communal d’action sociale, avant de créer trois structures d’insertion sociale dans le Boulonnais.

À LIRE AUSSIKervasdoué – La politique de santé au fil des scandales


Leave a Comment