Ce soir ?

À la une ce vendredi 2 septembre…

Written by admin


États-Unis. La Maison Blanche n’a pas lésiné sur le symbole : c’est à Philadelphie, berceau des Etats-Unis, et en « primetime », que Joe Biden veut éreinter jeudi les partisans de Donald Trump qui, selon lui, salissent l’« âme » de l’Amérique. C’est aussi dans cette ville qu’il avait tenu, en mai 2019, son premier meeting de candidat à la présidentielle. Le président américain doit s’exprimer à 20h00 (2 heures en France) sur « la bataille qui continue pour l’âme de la nation », à proximité du bâtiment où ont été adoptées la Déclaration d’indépendance et la Constitution américaine. Sur un plan plus tactique, la Pennsylvanie, cet Etat de l’Est où se situe Philadelphie, détient peut-être la clé des élections législatives de novembre.

À LIRE AUSSIComité sur l’assaut du Capitole : une saison, huit épisodes… Et après ?

Cinéma. La star cubaine Ana de Armas dans la peau de Marilyn Monroe, le premier film de l’acteur Jesse Eisenberg et le très attendu nouveau long-métrage d’Olivia Wilde: le festival de cinéma américain de Deauville affiche une belle programmation pour sa 48e édition. Au total, 13 films sont en compétition de cette édition qui se tiendra du vendredi 2 au 11 septembre et fait la part belle aux primo-réalisateurs, avec huit premiers films.

Énergie. Le président Emmanuel Macron réunira vendredi un Conseil de défense consacré à l’approvisionnement en gaz et en électricité de la France, a indiqué mardi l’Elysée, confirmant des informations de presse. « L’approvisionnement en gaz et en électricité étant un intérêt vital pour le pays, le Conseil de défense et de sécurité nationale (SDSN) aura pour objectif de faire le point sur la situation ainsi que sur les scénarios envisagés pour se préparer à tous les cas de figure cet automne et cet hiver », a expliqué à l’Agence France-Presse un conseiller de l’Élysée. 

À LIRE AUSSIINFO LE POINT. Macron prépare déjà l’après-Macron

Séries. Stanley Kubrick avait dit que la trilogie culte de J.R.R. Tolkien, Le Seigneur des Anneaux, était impossible à adapter au cinéma. Difficile d’imaginer ce que le grand réalisateur aurait pensé de la nouvelle série événement à un milliard de dollars d’Amazon, basée sur d’arides notes de bas de page publiées à la fin du troisième livre. Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir sort vendredi partout dans le monde sur Prime Video, la plateforme de streaming d’Amazon. La série compte capitaliser sur l’attrait toujours très fort des livres, régulièrement élus parmi les romans les plus appréciés de tous les temps, et des films oscarisés qu’en a tiré Peter Jackson. La série est cruciale pour Amazon, qui veut exister dans les guerres du streaming que se livrent Netflix, Disney+ et HBO Max – cette dernière vient de lancer House of the Dragon, le préquel de Game of Thrones.

À LIRE AUSSI« Les Anneaux de pouvoir » fait-elle honneur au « Seigneur des anneaux » ?


Leave a Comment