Ce soir ?

Imam Iquioussen : « Nous l’interpellerons », assure Gérald Darmanin

Written by admin


« À la fin, c’est toujours l’État de droit qui gagne. » Interrogé sur le cas de Hassan Iquioussen, imam marocain sous le coup d’un arrêté d’expulsion et désormais visé par un mandat d’arrêt européen, le ministre de l’Intérieur se montre confiant. Auprès de nos confrères de BFMTV, il affirme que l’individu, qui a échappé aux autorités françaises et pourrait avoir fui vers la Belgique, sera bientôt arrêté.

Le ministre confirme que l’imam ne se trouve « manifestement plus en France », sans apporter plus de précisions. Il considère d’ailleurs que le départ de l’imam dans un autre pays est une « victoire pour l’ensemble des Français ». S’il est interpellé, il sera placé en rétention et expulsé vers le Maroc, assure le ministre, même si le pays semble peu enclin à le recevoir. « À la fin, c’est toujours l’État de droit qui gagne. Nous l’interpellerons et nous l’expulserons. »

À LIRE AUSSIHassan Iquioussen, les « laïcards terroristes » et son prêche en vidéo

Le prédicateur, mis en cause pour des propos jugés contraires aux valeurs de la République, était resté introuvable mardi alors que la police s’était rendue à son domicile de Lourches, près de Valenciennes, après la validation de son arrêté d’expulsion par le Conseil d’État. « Si ce monsieur est parti quelques jours avant la décision du Conseil d’État dans un autre pays, on ne peut pas l’interpeller avant, justifie le ministre. Nous nous sommes battus avec les armes du droit. » « Aujourd’hui, il ne peut plus parler sans être vu comme un délinquant, un fuyard et un séparatiste », conclut-il.

« Le ministère de l’Intérieur cherche à faire du buzz »

Le mandat d’arrêt européen délivré par un juge d’instruction de Valenciennes (Nord) pour « soustraction à l’exécution d’une décision d’éloignement » a vivement fait réagir l’avocate de l’imam, Me Lucie Simon. « Ce mandat d’arrêt européen nous stupéfie car, s’il existe, il se fonderait sur une infraction qui n’est selon nous pas constituée », étant donné que M. Iquioussen « a quitté le territoire français », a-t-elle réagi.

À LIRE AUSSILa stratégie des islamistes ? D’abord mépriser nos lois…

Ce vendredi, après l’interview du ministre de l’Intérieur, l’avocate déplore l’ampleur du dispositif mis en place. « Gérald Darmanin fait une politique spectacle, dénonce-t-elle sur BFMTV. Il veut absolument, non pas que mon client obtempère et respecte la décision ministérielle, il veut qu’il le fasse sous les caméras. Il y a un problème de dignité, le ministère de l’Intérieur cherche à faire du buzz. »


Leave a Comment