Ce soir ?

« À la folie » : Marie Gillain face à un pervers narcissique

Written by admin


Anna est une photographe talentueuse, bien dans sa peau. Alors que tout semble lui réussir, lors d’une soirée entre amis, elle poignarde son conjoint, Damien, un homme en apparence séduisant et drôle. Anna est alors mise en examen pour tentative de meurtre. Pourquoi tant de haine ? Comment leur relation a-t-elle pu en arriver là ? Le talentueux duo de réalisateurs Andréa Bescond et Éric Métayer, qui ont notamment mis en scène la pièce de théâtre Les Chatouilles avant d’en faire un film, retrace dans À la folie la plongée en enfer d’une femme sous l’emprise d’un pervers narcissique. Incarné avec réalisme par Marie Gillain (prix d’interprétation féminine à La Rochelle 2021) et Alexis Michalik, le téléfilm a remporté le prix du meilleur scénario au Festival de la fiction télévisée de La Rochelle en 2021.

À LIRE AUSSIHarcèlement sexuel, pédophilie : la danse de l’espoir d’Andréa Bescond

La justesse des interprétations rend le film palpitant. D’autant que malgré le sujet, celui des violences psychologiques au sein d’un couple, le téléfilm laisse de la place à l’humour au travers des personnages de Noé, le policier en charge de l’enquête joué par Ahmed Sylla, et l’avocate, campée par une Nicole Ferroni très inspirée. Progressivement, on recompose les morceaux d’une relation qui débute comme un coup de foudre et une belle histoire d’amour, avant de sombrer dans les ténèbres. Marie Gillain offre une interprétation extraordinaire d’une femme solaire qui va s’approcher de la folie sous l’effet des agressions psychologiques de son compagnon.

À LIRE AUSSI« Derrière le masque de la gentillesse, il y a souvent de la méchanceté »

Sans clichés

Le scénario a été coécrit par Éléonore Bauer, qui a connu l’expérience douloureuse de l’héroïne. Un texte puissant, « magnifiquement bien écrit », selon Alexis Michalik, acteur et metteur en scène des pièces Le Porteur d’histoire, Le Cercle des illusionnistes et Edmond. On regarde l’étau du pervers narcissique se refermer au gré des humiliations et privations. Et une femme se couper de ses amis et du monde, avant de sombrer. Saisissant et glaçant.

À LIRE AUSSIAvec Edmond, Alexis Michalik envoie et touche !

M6 a laissé une grande liberté créative aux cinéastes et cela se voit à l’écran. On évite ainsi les clichés, les caricatures de personnages, et on touche la complexité de l’âme humaine et du fonctionnement d’un couple. Diffusé dans le cadre d’une soirée spéciale, le téléfilm sera suivi de deux documentaires sur les violences conjugales.

À la folie, avec Marie Gillain, Alexis Michalik, Ahmed Sylla et Nicole Ferroni. Sur M6 mardi 6 septembre, à 21 h 10. Disponible sur la plateforme Salto.


Leave a Comment