Ce soir ?

Des avions de chasses français envoyés pour intercepter un avion « fantôme »

Written by admin


Un scénario digne d’un film catastrophe. Dimanche 4 septembre, un avion Cessna s’est abîmé en mer au large de la Lettonie, ont rapporté plusieurs médias suédois et Le Parisien, peu avant 20 heures (heure de Paris). Ce qui rend cette histoire d’autant plus énigmatique, c’est ce qu’il s’est passé avant le crash de l’avion. En effet, après un décollage à 14h55 depuis Jerez (Espagne), le contact avec l’avion a été perdu peu de temps après que l’aéronef eut franchi le massif pyrénéen.

Selon le journal allemand Bild, quelques instants plus tôt, le commandant de bord avait signalé des soucis de pressurisations dans la cabine. Par ailleurs, les chasseurs espagnols et français dépêchés autour de l’aéronef en difficulté n’ont pu voir aucune personne à l’intérieur de l’avion, que ce soit dans le cockpit ou la cabine. Le parcours de l’avion fou se serait poursuivi, selon les outils de suivi d’avions, au-dessus de la France, du pays basque au nord-est de la France. Une fois que l’avion a pénétré dans l’espace aérien danois, les pilotes de chasse ont constaté que l’avion tournait. Quelques minutes plus tard, l’avion s’est écrasé en mer Baltique. Des secours ont été envoyés sur place, par la Suède.

D’après le plan de vol initial, le jet privé devait rallier l’Espagne à la ville de Cologne, en Allemagne. Selon les informations du Bild, quatre personnes étaient à bord : le pilote, une femme, un homme et sa fille.


La rédaction vous conseille

Leave a Comment