Ce soir ?

Près de Paris, des centaines de migrants occupent un bâtiment vide

Written by admin


Plusieurs centaines d’immigrés – entre 300 et 400 personnes – occupent un grand bâtiment vide de la banlieue parisienne, à Gentilly plus exactement, dans le Val-de-Marne. Plusieurs dizaines d’individus se sont réfugiés sur le toit pour tenter d’échapper à une expulsion, a appris l’Agence France-Presse dimanche 4 septembre auprès d’associations.

Ces migrants ont pénétré vers minuit, dans la nuit de samedi à dimanche, dans ce bâtiment vide de 8 000 m² « voué à la destruction » dont ils ont fait « une réquisition citoyenne », a indiqué United Migrants, association qui les soutient.

Toutes les solutions d’hébergement temporaire épuisées

« Ces 400 personnes sont sans domicile. Elles ont déjà épuisé les solutions temporaires de logement […]. Afin d’éviter de dormir une énième fois à la rue avec tous les dangers et difficultés que cela entraîne, elles ont décidé d’occuper ce lieu », poursuit l’association. Il s’agit essentiellement d’exilés originaires d’Afrique (Soudanais, Tchadiens, Ivoiriens…) ou d’Afghanistan, dont plusieurs familles.

Dimanche matin, « environ 300 personnes sont toujours sur place », dont « une quarantaine de personnes retranchées sur le toit pour éviter de se faire expulser », a ajouté Madeleine Barataud, également sur place pour l’association Utopia 56. Contactée, la préfecture du Val-de-Marne n’a pas donné suite dans l’immédiat.


Leave a Comment