Ce soir ?

« Un asile géant ! » : Vincent Lindon pour le boycott du Mondial au Qatar

Written by admin


La prochaine Coupe du monde au Qatar continue à faire débat. À l’image de Vincent Lindon qui a mis les pieds dans le plat en dénonçant une compétition selon lui « répugnante ». « Je ne regarderai pas la Coupe du monde, a-t-il ainsi annoncé la semaine dernière dans l’émission C à vous sur France 5. On est dans un asile géant : la même année, il y a des Jeux olympiques d’hiver dans un pays où il n’y a pas de neige (à Pékin, NDLR) et une Coupe du monde dans un pays où il fait 60 °C à l’ombre et où ils ont construit une dizaine de stades réfrigérés… C’est non seulement une aberration climatique et écologique, mais il y a aussi un non-respect des droits de l’homme », a-t-il rappelé – le Qatar a notamment été pointé du doigt par les organisations internationales pour les conditions de travail des migrants et les discriminations à l’égard des femmes.

L’acteur de La Loi du marché et de Titane, connu aussi pour ses engagements politiques et ses prises de position à gauche, rêverait de voir une star du ballon rond prendre officiellement position contre cette compétition et appeler au boycott. « J’adorerais me transformer en un grand footballeur et faire une conférence de presse pour dire : “Voilà, j’ai eu X fois le Ballon d’or, je suis extrêmement demandé, je gagne beaucoup beaucoup d’argent, et j’ai pris la décision personnelle de ne pas aller au Mondial. Sans prévenir mon entraîneur ni mon pays, c’est ma décision d’hier soir”. Et Là, je me lève et je quitte la conférence de presse. » Selon l’acteur, une telle annonce pourrait entraîner une vraie prise de conscience chez les autres footballeurs, et dans l’opinion publique.

« Ça ne peut venir que des joueurs, ça ne peut pas venir d’un État, poursuit-il dans C à vous. Un État n’a pas le droit de demander à des joueurs de boycotter la Coupe du monde, mais un joueur il est libre, c’est un artiste », estime l’acteur qui, pour sa part, n’allumera pas sa télé pendant la compétition, en accord avec ses convictions. « Comme j’aime bien dormir tranquille et avoir un sommeil où je me dis que je n’ai pas encore trop de choses à me reprocher, je ne regarderai pas la Coupe du monde », a-t-il assuré.

À LIRE AUSSILa France va sécuriser le Mondial de foot au Qatar

Alexis Corbière même combat

Une position qui rejoint en tout cas celle du député Alexis Corbière, vent debout contre le Mondial. « Les conditions ne sont pas réunies pour que l’équipe de France aille au Qatar », a estimé l’élu de La France insoumise ce week-end sur Europe 1. « C’est un scandale écologique dans l’un des pays les plus chauds de la planète », poursuit-il en appelant les joueurs à s’exprimer sur le sujet.

Pour l’heure, les joueurs de foot restent discrets sur le sujet, même si certains ont émis des réserves, notamment sur les constructions des stades et les conditions de travail de migrants, à l’image des joueurs de l’équipe de Norvège ou d’Allemagne qui ont arboré un tee-shirt défendant les « droits humains » lors de différents matchs. En France, Hugo Lloris serait en contact avec Harry Kane, le capitaine de l’Angleterre, pour une éventuelle action collective à venir…

À date, seuls deux anciens joueurs ont décidé de fermement boycotter le Qatar, à savoir la légende de Manchester United Éric Cantona, pour qui cette prochaine compétition « n’est qu’une question d’argent », ainsi que l’ex-footballeur international allemand Philipp Lahm, président de l’organisation de l’Euro 2024, qui dénonce le choix de la Fifa. « Les droits humains doivent jouer un rôle plus important dans l’attribution des compétitions » a-t-il exigé. « En tant que joueurs, vous ne pouvez plus faire comme si vous ne saviez pas… »


Leave a Comment