Ce soir ?

Ukraine : le parti de Poutine propose des référendums d’annexion le 4 novembre

Written by admin


Le parti de Vladimir Poutine, Russie Unie, a proposé, mercredi 7 septembre, d’organiser le 4 novembre des référendums dans les territoires ukrainiens occupés par les forces russes pour les rattacher à la Russie. « Donetsk, Lougansk et de nombreuses autres villes russes vont enfin retrouver leur port d’attache. Et le monde russe, aujourd’hui divisé par des frontières formelles, retrouvera son intégrité », a déclaré, selon le parti, le secrétaire du Conseil général de Russie Unie, Andreï Tourtchak.

« Il serait opportun d’organiser ces référendums dans le Donbass et les territoires libérés le 4 novembre », a ajouté Andreï Tourtchak, cité par l’agence de presse Ria Novosti. Le responsable fait référence aux régions ukrainiennes de Donetsk et Lougansk (Est), dont Moscou a reconnu l’indépendance juste avant son offensive du 24 février, ainsi que les régions de Kherson et Zaporijia que l’armée russe occupe en bonne partie.

« Nous allons nous préparer pour cette date concrète », a réagi selon les agences russes un responsable des autorités mises en place par Moscou à Kherson, Kirill Stremooussov. Le 4 novembre correspond en Russie au jour de l’Unité nationale, qui commémore une révolte populaire du XVIIe siècle ayant expulsé les forces d’occupation polonaises de Moscou. Les troupes russes, qui sont entrées en Ukraine le 24 février, occupent des pans de territoire principalement dans le sud du pays, notamment la ville de Kherson qui comptait 280 000 habitants avant la guerre.

À LIRE AUSSIPoutine : « Kiev n’a tout simplement pas besoin du Donbass 

Un même référendum en Crimée, en 2014

Des séparatistes prorusses contrôlent depuis 2014 la majeure partie des régions de Donetsk et de Lougansk, dans l’est industriel du pays. La Russie a déjà organisé en mars 2014 un référendum en Crimée, péninsule ukrainienne qu’elle a annexé suite à ce vote et qui avait été précédé par une intervention des forces spéciales russes.

Les autorités d’occupation russe en Ukraine évoquent depuis des mois l’idée d’un référendum de rattachement à la Russie, mais l’administration de Kherson a dit lundi que le vote était incertain dans l’immédiat à cause de la contre-offensive menée actuellement dans cette région par les forces ukrainiennes. La Russie a distribué des passeports russes aux habitants de certains territoires occupés en Ukraine, après l’avoir déjà fait ces dernières années avec ceux de l’Est sous contrôle des séparatistes.

À LIRE AUSSI« La situation est irréversible dans l’est de l’Ukraine »


Leave a Comment