Ce soir ?

Google Maps : une fonctionnalité va permettre d’économiser du carburant

Written by admin


Dans le contexte général de l’inflation croissante, une nouvelle fonctionnalité de Google Maps arrive à point nommé. Comme l’expliquent nos confrères du Figaro, l’application de navigation du géant américain va désormais proposer, outre l’itinéraire le plus rapide, des suggestions de trajet qui permettront à l’utilisateur d’utiliser moins de carburant.

L’itinéraire économique sera évidemment un peu plus long, mais les économies seront bien réelles et concrètement affichées par l’application. À propos de chaque trajet, l’utilisateur pourra ainsi savoir quel pourcentage de carburant il n’a pas consommé par rapport au trajet le plus rapide. Les mises à jour prévues dans les prochaines semaines vont encore plus loin. Le quotidien explique que Google Maps proposera également au conducteur de préciser quel type de véhicule il utilise (diesel, essence, hybride ou électrique) pour des estimations plus fines.

Une réduction significative des émissions de CO2

Google compte produire ses estimations en utilisant les données récoltées grâce à Google Maps, couplées avec celles de l’Agence européenne pour l’environnement. Vitesse moyenne sur telle ou telle route, relief, signalisation, « en combinant ces informations, nous avons développé des modèles avancés d’apprentissage automatique que nous avons entraînés en fonction des types de moteurs », détaille Google dans un communiqué.

À LIRE AUSSIEssence moins chère, stations prises d’assaut

Lancé en Allemagne, au Canada et aux États-Unis, ce nouvel outil « aurait déjà entraîné une réduction de plus de 500 000 tonnes d’émissions de CO2, soit l’équivalent de 100 000 voitures à moteur thermique retirées de la circulation », se félicite Google. Les cyclistes ont également droit à une nouvelle fonctionnalité, qui apporte plus de renseignements sur la fréquentation et le relief des pistes cyclables.


La rédaction vous conseille

Leave a Comment