Ce soir ?

Benjamin Castaldi se dit « en fin de vie financière »

Written by admin


Les finances de Benjamin Castaldi ne s’arrangent pas… Depuis quelques jours, sur le plateau de Touche pas à mon poste, l’animateur fait état de son stress concernant un prêt de 500 000 euros dont il a urgemment besoin pour régler la montagne de dettes qu’il a accumulée. « C’est mort, je serai en fin de vie financière dans 15 jours, a-t-il expliqué sur le plateau. Je serai en cessation de paiements. On ne tond pas un œuf, donc l’argent, quand y en plus, y en a plus… J’ai une échéance que je ne pourrai pas honorer puisque j’avais un ami qui m’avait proposé une caution qu’il ne m’a pas faite. »

Castaldi comptait en effet sur un prêt de 500 000 euros pour faire face, à condition de trouver une personne qui se porte caution. Il pensait l’avoir trouvée chez son ami Cyril Hanouna, qui ne semble pas très chaud pour endosser une telle responsabilité, comme il l’a rappelé devant ses chroniqueurs. « Non, tu crois vraiment que je vais te proposer de l’oseille ? Ce n’est pas du tout crédible. Tu m’as demandé, et après je suis parti en vacances et j’ai oublié », a reconnu Hanouna, qui hésite manifestement à s’engager.

Voilà des années que Benjamin Castaldi accumule des problèmes financiers. Fini, la grande époque où il claquait des sommes folles au casino, dans les palaces ou lors de déplacements en hélico quand il était payé une petite fortune sur TF1 – entre 1,3 et 1,7 million d’euros par an, selon ses propres dires. Il avait notamment raconté comment il lui était arrivé de gagner à l’époque 750 000 euros au casino de Monaco, avant de les dilapider avec ses copains en une seule semaine.

Saisie sur salaire

Mais les soucis vont finir par largement entamer son patrimoine et son portefeuille. Notamment plusieurs divorces et surtout une grosse escroquerie dont il a été victime au début des années 2010, quand il s’est rendu compte qu’il avait perdu tout ce qu’il avait misé dix ans plus tôt dans un montage financier alléchant sur des biens toxiques. « Ils m’ont mis sur la paille, les économies de toute une vie, j’étais au fond des chiottes ! » a raconté l’animateur au Parisien en 2014, époque où il a quitté TF1 et vu ses revenus baisser. Carte de crédit bloquée, saisie des biens immobiliers, saisie sur salaire – on lui laisse environ 1 300 euros par mois pour vivre…

À LIRE AUSSIBenjamin Castaldi : sa ruine a failli le conduire au suicide

Des galères financières qui sont loin d’être finies puisqu’au printemps dernier Benjamin Castaldi assurait sur TPMP qu’il lui restait encore 2,5 millions de dettes à rembourser à des banques et des particuliers. Même si l’animateur a confié qu’il a failli y laisser sa peau, il n’a jamais baissé les bras et a toujours continué à travailler, sa seule planche de salut puisqu’une grosse partie de ses revenus est affectée chaque mois au remboursement de ses créances.

Récemment, il a d’ailleurs tenu à remercier Cyril Hanouna de l’avoir embauché sur C8, comme chroniqueur puis présentateur. « Il m’a sauvé la vie, confiait-il sans détour dans l’émission Chez Jordan, pour Télé Loisirs. Quand vous êtes un animateur qui n’a plus de boulot et qu’un mec vous tend la main et vous dit “viens avec moi”, qu’il vous paye bien et qu’il vous fait confiance alors que vous n’êtes pas forcément le meilleur des chroniqueurs mais que vous êtes un bon soldat, c’est en cela que je lui suis encore plus reconnaissant. »


Leave a Comment