Ce soir ?

Inflation : le prix des salles de sport risque d’augmenter

Written by admin


Les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour les sportifs. Après les fermetures de piscines municipales, les salles de sport sont à leur tour frappées par la hausse des prix de l’énergie et songent à augmenter le prix de leurs abonnements, rapporte Le Figaro. Celles-ci consomment beaucoup d’énergie à travers leurs machines, l’éclairage des locaux, le chauffage ou climatisation mais aussi les ballons d’eau chaude pour les douches. Sans oublier les loyers et la masse salariale. 

« Pour une salle, les dépenses en gaz et en électricité représentent généralement 5 à 7 % du prix annuel de fonctionnement », explique Virgile Caillet, délégué général de l’Union Sport & cycle. Le directeur général du groupe Fitness Park, Gaëtan Dubuisson, partage le même constat : « Chez nous, l’énergie représente entre 3 % et 4 % du chiffre d’affaires. » Cette facture, déjà assez importante pour les salles de sport, ne cesse d’augmenter. Cette nouvelle péripétie intervient après deux ans de galère avec la pandémie de Covid-19, qui avait déjà fragilisé ces infrastructures. 

À LIRE AUSSIL’inflation devrait encore augmenter d’ici à la fin de l’année

Outre la hausse du prix des abonnements, les salles de sport misent aussi sur les économies d’énergie pour réduire leurs factures. « Nous n’avions aucun doute que l’augmentation serait drastique », confie le président de KenGroup, Arthur Benzaquen au Figaro. « Nous voulions surtout réduire la consommation et inviter nos membres à y trouver une vertu. » Parmi les mesures prises pour diminuer la consommation, le groupe a déjà installé des machines de cardio qui génèrent leur énergie à la force des sportifs. Les salles limitent également les serviettes qu’elles fournissent et baissent la température des piscines. Certains gérants ont même décidé d’installer des sabliers au niveau des douches, afin d’inciter les usagers à ne pas y passer trop de temps.

Leave a Comment