Ce soir ?

Parlement européen : les dernières confessions du « prince des ténèbres »

Written by admin


À Bruxelles, Klaus Welle, 58 ans, a forgé sa légende : celle de « prince des ténèbres » du Parlement européen, l’homme secret qui travaille sans relâche à accroître les pouvoirs de l’institution. Celui qui arrange les affaires des députés, qui anticipe les coups politiques, qui dirige l’expansion immobilière de l’institution dans une vision de long terme. Normal que cet homme, engagé à la CDU, soit détesté au Conseil, qui mesure l’adversaire redoutable qu’il a été au poste de secrétaire général du Parlement européen.

Il a décidé de tirer sa révérence à la fin de l’année. Les auditions pour sa succession se tiennent lundi, à Strasbourg. La présidente Roberta Metsola pousse la candidature de son directeur de cabinet, l’Italien Alessandro Chiocchetti. Il affrontera quatre autres candidats…


La rédaction vous conseille

Leave a Comment