Ce soir ?

Débat sur la fin de vie : Line Renaud dit avoir « convaincu » Macron

Written by admin


Line Renaud, invitée sur RTL, mercredi 14 septembre, s’est exprimée sur son engagement concernant la fin de vie et son action auprès du président de la République. L’actrice aurait joué un rôle décisif dans la réflexion du chef de l’État. « Oui, je l’ai convaincu, parce que lors d’un dîner où je suis revenue sur la question, le président m’a fait comprendre que cela allait se faire […] Il me semble que c’est en bonne voie et je me battrais jusqu’à ce que j’y arrive », a-t-elle indiqué.

La comédienne soutient depuis longtemps l’euthanasie et l’aide active à mourir. « Je n’aime pas voir souffrir les gens. Je suis en présence de gens qui souffrent inutilement, puisque l’on sait que c’est la fin », a-t-elle déclaré.

Un consultation citoyenne lancée sur le sujet

Emmanuel Macron a annoncé, mardi, le lancement d’une large consultation citoyenne sur la fin de vie, en vue d’un possible nouveau « cadre légal » d’ici à la fin 2023, après la publication d’un avis sur la question du Comité consultatif national d’éthique. Le chef de l’État n’exclut ni une issue par la voie parlementaire ni un référendum, qui serait le premier depuis son arrivée à l’Élysée en 2017. Le Comité d’éthique a jugé qu’une « aide active à mourir » pourrait s’appliquer en France, mais « à certaines conditions strictes ».

À LIRE AUSSIErwan Le Morhedec : « La fin de vie, c’est encore la vie »

Le comité estime ainsi qu’une nouvelle loi ne saurait uniquement se concentrer sur le sujet de l’euthanasie ou de l’aide active à mourir. « On ne comprendrait pas une loi uniquement axée sur ce sujet car aujourd’hui on sait très bien qu’il y a des situations inacceptables sur [la mise en œuvre des] soins palliatifs », a déclaré Alain Claeys, l’un des rapporteurs d’un avis rendu par le comité.


Leave a Comment