Ce soir ?

L’inflation révisée à la hausse en août, à 5,9 % sur un an

Written by admin


L’Insee a révélé, jeudi 15 septembre, les chiffres révisés de l’inflation en France, qui atteint finalement 5,9 % sur un an, au mois d’août. La première estimation était légèrement inférieure : de – 0,1 point. « La prise en compte des derniers relevés de prix en fin de mois a pour conséquence un ralentissement moins marqué des prix de l’énergie et une accélération plus soutenue des prix de l’alimentation », détaille l’Institut national de la statistique dans un communiqué.

L’évolution de l’indice harmonisé, qui sert de base de comparaison au niveau européen, a également été corrigée par l’Insee (+ 0,1 point par rapport à la première estimation, pour atteindre 6,6 % sur un an en août).

Malgré ces révisions, le repli de l’indice des prix à la consommation en août par rapport à juillet (6,1 % sur un an) se confirme.

À LIRE AUSSIMichel Richard – Élisabeth Borne-Bruno Le Maire, superconflit pour superprofits

« Cette légère baisse de l’inflation résulte du ralentissement des prix de l’énergie (+ 22,7 % sur un an en août après + 28,5 % en juillet) notamment ceux des produits pétroliers (+ 28,7 % après + 39,0 %) », explique l’Insee. En revanche, « ceux de l’alimentation accélèrent (+ 7,9 % après + 6,8 %) ainsi que ceux des produits manufacturés (+ 3,5 % après + 2,7 %) ».

Le gouvernement pense déjà à l’inflation de 2023

Parmi les produits alimentaires, la hausse des prix des fruits frais, de la viande, des produits laitiers, du pain et des boissons s’est particulièrement accélérée par rapport à juillet. Légumes et poissons frais ont en revanche connu une augmentation de leur prix de vente moins rapide en août qu’au mois précédent.

Le gouvernement a récemment relevé sa prévision d’inflation pour l’année 2022, à 5,3 % contre 5 % attendus jusqu’ici. Pour 2023, l’exécutif table sur une inflation toujours élevée (4,2 %) et largement supérieure à l’objectif de 2 % que se fixe la banque centrale dans le cadre de sa mission de stabilité des prix.

À LIRE AUSSIL’inflation devrait encore augmenter d’ici à la fin de l’année

Mardi, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a souligné que le retrait progressif des dispositifs de soutien (remise carburant, hausse des prix du gaz et de l’électricité de 15 % au 1er janvier 2023) se traduirait par une inflation « élevée » en « décembre, janvier, février 2023 ».

« Nous n’attendons pas d’amélioration sur le front de l’inflation avant le courant de l’année 2023 », a-t-il rappelé.


Leave a Comment