Ce soir ?

Mort d’Elizabeth II : comment se déroulent les adieux à la reine

Written by admin


Après avoir patienté des heures pendant la nuit, les Britanniques défilent en flux continu et en silence, ce jeudi, devant le cercueil de leur bien-aimée reine Elizabeth II à Londres, avant des funérailles grandioses, lundi 19 septembre, en l’abbaye de Westminster. La cérémonie aura lieu en présence de dirigeants du monde entier, dont Emmanuel Macron. Le président français a appelé le roi Charles III, mercredi, pour lui présenter ses condoléances et lui confirmer sa présence aux obsèques.

En attendant le jour des adieux, les Britanniques peuvent venir rendre hommage à leur regretté monarque à Westminster Hall. Voici le déroulement des événements annoncés par le palais de Buckingham et le gouvernement britannique.

À LIRE AUSSIElizabeth II, témoin d’un siècle

Jeudi 15 septembre

Une longue file d’attente de plusieurs kilomètres s’est formée de Westminster Hall jusqu’à London Bridge, sur la rive opposée de la Tamise, depuis l’exposition au public du cercueil de chêne d’Elizabeth II, mercredi en fin d’après-midi.

Le cercueil y restera, posé sur un imposant catafalque et surmonté de la couronne impériale, jusqu’aux funérailles nationales, prévues lundi.

Le gouvernement a demandé au public de se « vêtir de manière appropriée pour rendre hommage » à la souveraine, décédée jeudi dernier à 96 ans, et a prévenu que l’attente pourrait durer des heures. Seul un petit sac est autorisé à l’intérieur : ni boisson ou nourriture ni fleurs ou chaises pliantes. Les photos sont strictement interdites.

À LIRE AUSSIElizabeth II et ses Premiers ministres

Alors que les Britanniques s’arment de patience, Charles III s’est retiré dans sa résidence de campagne de Highgrove pour sa première journée sans engagement officiel depuis son accession au trône.

D’autres membres de la famille royale se déplacent dans le pays pour voir les hommages rendus à la reine un peu partout dans le pays. Le prince héritier William et sa femme Kate se rendent au domaine royal de Sandringham (est de l’Angleterre), la fille d’Elizabeth II, la princesse Anne, à Glasgow (Écosse), et son fils Edward avec sa femme Sophie à Manchester (Nord-Ouest).

Vendredi 16 septembre

Le roi et la reine consort se rendent au pays de Galles pour une nouvelle séance de condoléances des autorités locales, achevant ainsi leur tournée des quatre nations constitutives du Royaume-Uni (Angleterre, Écosse, Irlande du Nord et pays de Galles).

À LIRE AUSSILes jubilés d’Elizabeth II : 2002, tout est bien qui finit bien

Dimanche 18 septembre

21 heures (heure française) : les Britanniques sont invités à respecter une minute de silence en mémoire de la reine.

Lundi 19 septembre

7 h 30 : fin de l’exposition du cercueil à Westminster Hall.

11 h 44 : procession pour acheminer le cercueil jusqu’à l’abbaye de Westminster avant les funérailles.

12 heures : funérailles d’État avec des centaines de dignitaires attendus du monde entier et de nombreuses têtes couronnées. L’audience télévisée mondiale devrait se compter en centaines de millions de personnes.

La journée sera fériée au Royaume-Uni.

À LIRE AUSSIElizabeth II, une princesse en guerre

Après la cérémonie, nouvelle procession pour accompagner le cercueil jusqu’à l’arc de Wellington, à Hyde Park Corner, dans le centre de Londres, d’où il partira en corbillard pour Windsor.

La reine sera inhumée en privé dans la chapelle du roi George VI du château de Windsor, une annexe de la chapelle principale.

Elle reposera aux côtés de son époux le prince Philip, décédé l’an dernier.


Leave a Comment