Ce soir ?

Non, il n’est pas déconseillé de sauter le petit déjeuner

Written by admin



Chaque vendredi, retrouvez sur Le Point.fr, la chronique nutrition du Pr Boris Hansel, endocrinologue et nutritionniste à l’hôpital Bichat à Paris.

Pour un bon équilibre alimentaire, on entend souvent qu’il faut prendre un bon petit déjeuner, complet et équilibré. Et on nous dit que sauter le petit déjeuner, risque de provoquer des hypoglycémies, et de faire prendre du poids. Mais doit-on obligatoirement prendre un bon petit déjeuner, en particulier quand on n’a pas faim ? La réponse est non !

Si on connaît un peu le fonctionnement de l’organisme, une chose est certaine : il n’y aucune obligation à ingérer des calories dès le matin pour être en bonne santé. Bien sûr, nous avons besoin d’énergie. Mais l’organisme sait parfaitement la fabriquer à partir de ses réserves : nous avons des stocks de glucose et notre foie en fabrique également même après plusieurs jours de jeûne ! Donc, il n’y a pas de risque d’hypoglycémie si on ne mange pas le matin.

La rumeur dit aussi que sauter le petit déjeuner favoriserait le grignotage et la prise de poids. Mais cela n’est pas démontré. Selon une vaste étude, le poids augmente un peu plus chez les personnes qui sautent fréquemment le petit déjeuner, avec un surrisque de 11 % d’être en surpoids ou obèse. Mais même les chercheurs reconnaissent qu’il y a d’importants biais dans ces résultats. Et des études où l’on demande à des volontaires de changer leurs habitudes et de sauter le petit déjeuner montrent un résultat opposé : une réduction des apports caloriques et donc une petite perte de poids.

À LIRE AUSSIPourquoi les pâtes de la cantine ne sont pas bonnes

Alors que faire de toutes ces informations en pratique ? Plusieurs pistes :

Si vous avez faim le matin, prenez un petit déjeuner. Basez-vous sur ce que vous ressentez : un laitage ou un fruit peuvent suffire pour certains alors que d’autres ont besoin de tartines, voire d’un repas salé !

Si vous n’avez pas faim du tout et que le petit déjeuner est plus une contrainte qu’un besoin : surtout, ne vous forcez pas – sauf avis contraire de votre médecin dans des cas particuliers. Et si vers 11 heures vous ressentez le besoin de manger, organisez-vous pour le faire.

Le seul risque de sauter le petit déjeuner est de commencer la journée et ses occupations sans écouter ses sensations alimentaires et de manger de manière compulsive plus tard lorsque la pression professionnelle retombe.

Petit conseil de principe pour les parents : éviter de laisser les enfants partir à l’école le ventre vide. Mais s’ils ne prennent pas un vrai petit déjeuner, ce n’est pas un drame. L’éducation alimentaire est quelque chose de bien plus global.

Dernier conseil : que vous preniez ou non un petit déjeuner, hydratez-vous bien le matin peu après le réveil ! Un grand verre d’eau, ça peut résoudre pas mal de petits symptômes, tels que la fatigue ou des maux de tête le matin !

En clair le matin : buvez de l’eau et mangez, si vous en ressentez le besoin !

À LIRE AUSSILe guide des aliments – Comment mieux se nourrir


Leave a Comment