Ce soir ?

Une rencontre inédite entre Xi Jinping et son homologue iranien 

Written by admin


Le président chinois Xi Jinping va rencontrer pour la première fois son homologue iranien Ebrahim Raïssi, en marge d’un sommet régional en Ouzbékistan, a annoncé la télévision d’Etat chinoise CCTV sans plus de précisions. La Chine, critique à l’égard des sanctions de Washington contre Téhéran, a signé en mars 2021 un accord stratégique portant sur 25 ans avec l’Iran.

Pékin cherche depuis longtemps à renforcer ses liens avec Téhéran, Xi Jinping ayant décrit l’Iran comme « le principal partenaire de la Chine au Moyen-Orient » lors d’une rare visite dans le pays en 2016.

Le dossier du nucléaire iranien n’avance pas

La rencontre entre les deux dirigeants intervient alors que les discussions sur un accord potentiel visant à mettre fin au développement d’armes nucléaires par Téhéran semblent au point mort. Depuis avril 2021, l’Iran est engagé dans des pourparlers sous la médiation de l’UE pour relancer le JCPOA, l’accord conclu en 2015 avec le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, la Chine, la Russie et les Etats-Unis pour limiter le programme nucléaire iranien en échange d’une levée des sanctions internationales.

À LIRE AUSSINucléaire : pourquoi l’Iran a planté l’Occident

Le précédent texte a explosé en 2018 avec le retrait unilatéral américain et le rétablissement des sanctions par Donald Trump, qui a entraîné l’affranchissement progressif par Téhéran de ses obligations. Xi Jinping et Ebrahim Raïssi s’étaient entretenus par téléphone en juillet.

Une rencontre entre Poutine et Xi Jinping

Les présidents chinois Xi Jinping et russe Vladimir Poutine ont affiché jeudi leur volonté de se soutenir et de renforcer leurs liens en pleine crise avec les Occidentaux, lors de leur première rencontre depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Les deux dirigeants se sont réunis en marge d’un sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) à Samarcande, en Ouzbékistan, au moment où les relations entre leurs pays et les Etats-Unis sont fortement tendues.

À LIRE AUSSILe reclus Xi Jinping sort de Chine pour rencontrer Vladimir Poutine

Dans ce contexte, le rapprochement entre Pékin et Moscou, dont les relations ne sont pas exemptes de frictions, fait figure de front face à des Etats-Unis qu’ils jugent hostiles à leurs intérêts. « La Chine est disposée à travailler avec la Russie pour assumer leur responsabilité de grandes puissances, jouer un rôle de premier plan et injecter de la stabilité et de l’énergie positive dans un monde parcouru par le chaos », a déclaré Xi Jinping au début de l’entretien retransmis en direct.

Selon la télévision d’Etat chinoise, Xi a également dit à Vladimir Poutine que la Chine était prête à « travailler avec la Russie à un soutien ferme et mutuel sur les questions liées aux intérêts fondamentaux de chacun et approfondir la coopération ». Vladimir Poutine, de son côté, a dénoncé les tentatives occidentales de « créer un monde unipolaire », qui ont « récemment pris une forme absolument laide et sont totalement inacceptables ».


Leave a Comment