Ce soir ?

Réforme des retraites : François Bayrou s’oppose à un « passage en force »

Written by admin


Ce n’est un secret pour personne, Emmanuel Macron entend passer à la vitesse supérieure concernant la réforme des retraites, quitte à tenter un passage en force. Il pourrait notamment, comme l’a évoqué Olivier Véran, faire passer la réforme à travers le projet de loi de financement de la Sécurité sociale, examiné en fin d’année. François Bayrou, qui figure pourtant parmi les proches soutiens du président de la République, le met en garde sur ce sujet délicat dans les colonnes du Parisien.

« Je suis opposé au passage en force. Si on se lance dans cette voie-là, alors nous sommes certains de coaliser d’abord les oppositions entre elles, puis de diviser la société française. Tout cela parce que nous n’aurions pas pris le temps de la pédagogie », prédit le patron du MoDem. « La question des retraites, ce n’est pas seulement une question pour le gouvernement, mais pour toute la société française. Ce n’est pas une question pour l’immédiat, mais pour les décennies qui viennent. C’est donc le moment de rassembler plutôt que d’opposer ».

À LIRE AUSSIMacron sur les retraites : coup de bluff ou coup de force ?

Il dénonce ensuite la différence de discours d’Emmanuel Macron qui prône la « concertation » mais tente de passer en force. « Le président de la République a proposé dès sa campagne présidentielle une nouvelle méthode, celle de la concertation, de la construction de solutions en commun. (…) Or le passage en force, c’est le contraire de l’esprit du CNR qui réclame d’examiner les problèmes ensemble ». Si l’exécutif ne passait pas par cette concertation, « je crois que cela créerait effectivement un mauvais climat et donnerait raison à tous ceux qui annoncent l’échec du CNR », estime François Bayrou.

La rédaction vous conseille

Leave a Comment