Ce soir ?

Prix du pain : la France assez épargnée par l’inflation, mais jusqu’à quand ?

Written by admin


Un symbole français bientôt frappé par les conséquences de la guerre en Ukraine ? Selon les chiffres publiés par l’agence Eurostat et rapportés par nos confrères du Figaro, le prix du pain s’est envolé de 18 % en un an, entre août 2021 et août 2022. La cause ? La guerre en Ukraine qui a fait bondir les prix des céréales, alors que la Russie et l’Ukraine sont parmi les pays qui exportaient le plus de céréales au niveau mondial.

Comme nos confrères le rappellent, le 16 mai dernier, la tonne de blé avait atteint un prix record en étant affiché à 438,25 euros pour 1 000 kg. Depuis, le cours a diminué, tout en restant à de très hauts niveaux. Mardi 20 septembre, la tonne de blé tendre était affiché à 325 euros sur les marchés, en très légère baisse.

À LIRE AUSSIAgrocarburants : dilemme européen face à la crise alimentaire

30 % d’augmentation dans les pays baltes

Un chiffre permet de s’assurer de l’impact réel de la crise russo-ukrainienne sur le prix de cette denrée alimentaire essentielle. Entre 2020 et 2021, le pain n’avait augmenté – au niveau européen toujours – que de 3 %. En 2022, tous les pays de l’Union européenne ne sont pas logés à la même enseigne. Ainsi, la Hongrie de Viktor Orbán a vu le prix de son pain augmenter de 66 % entre 2021 et 2022. Sur le podium, mais loin derrière, l’Estonie et la Slovaquie constatent une hausse compris entre 32 % et 33 %. 

Comme c’est le cas au niveau général, la France figure parmi les pays les moins touchés par l’inflation du pain. Selon les données publiées par Eurostat, la baguette a augmenté d’environ 8 points, sur douze mois. Un constat similaire à celui fait par nos voisins luxembourgeois ou, plus loin, par les Pays-Bas. Comme le rappelle l’agence européenne des statistiques, cette inflation sur le pain s’inscrit dans une tendance bien plus large. En effet, depuis le début de la guerre en Ukraine, les taux d’inflations se sont envolés. Selon les dernières estimations, l’inflation au niveau européen était de 9,1 % en août dernier, contre 3 % un an plus tôt. En France, l’Insee estime l’augmentation générale des prix à 5,9 %, sur un an.

À LIRE AUSSIDelhommais – Inflation des villes, inflation des champs


Leave a Comment