Ce soir ?

Olivier Giroud a mal vécu le changement de hiérarchie chez les Bleus

Written by admin


Olivier Giroud est bien présent dans le groupe des Bleus pour les deux derniers matches de la Ligue des nations (face à l’Autriche jeudi 22 septembre, puis le Danemark dimanche 25). Sera-t-il là pour la Coupe du Monde fin novembre ? Le joueur, lui, y croit. Mais la concurrence avec Karim Benzema, actuellement blessé, va forcément entrer en ligne de compte. En 2018, quelques semaines avant le Mondial en Russie, Olivier Giroud avait perdu sa place de numéro 1 au profit de Kylian Mbappé et Antoine Griezmann. Et il ne l’avait pas bien vécu, selon ses propres aveux aujourd’hui. « La hiérarchie, ayant changé quelques semaines avant la compétition, n’a pas été facile à gérer. Ce n’était pas évident », a-t-il ainsi confié mercredi 21 septembre sur RTL.

Malgré sa situation personnelle, Olivier Giroud avait gardé son « état d’esprit de joueur d’équipe », était resté derrière le groupe et avait même pu délivrer une passe décisive à Kylian Mbappé contre l’Argentine (victoire 4 buts à 3).

« Quand Karim a marqué à l’Euro… »

À quelques semaines du Mondial au Qatar, et alors qu’il se montre très en forme avec le Milan AC (il a déjà marqué à cinq reprises cette saison), Olivier Giroud reste suspendu aux décisions de Didier Deschamps. « Il a sa façon de voir les choses mais il me connaît très bien. Il sait que je suis un joueur d’équipe. Qui joue pour l’équipe, qui est à fond derrière le groupe et aussi des attaquants quand ils marquent », a-t-il expliqué sur RTL. Et d’ajouter : « Quand Karim a marqué à l’Euro, j’étais le premier à le féliciter et à lui sauter dessus… »

À LIRE AUSSIKarim Benzema, une histoire française

D’ici le 22 novembre, date du premier match de poules des Bleus contre l’Australie, il peut encore se passer beaucoup de choses. Des blessés peuvent revenir, d’autres joueurs peuvent connaître un passage à vide. Olivier Giroud n’est à l’abri de rien. « C’est le coach qui décidera. Il y a des choses qui évoluent, d’autres pas. Je suis là pour apporter ma pierre à l’édifice. Il le sait. Je suis disponible. Je continuerai à y croire. »

Leave a Comment