Ce soir ?

Patrick Sébastien révèle avoir eu un cancer du rein

Written by admin


Patrick Sébastien est de retour dans le paysage médiatique. Depuis quelques mois, le trublion du PAF observait un étrange silence, qui a beaucoup inquiété ses fans. Mais l’ancien animateur du Plus Grand Cabaret du monde avait une bonne raison de rester en retrait : il se remettait d’une lourde opération après qu’on lui a détecté un cancer du rein. Un combat qu’il raconte dans son livre Vivre et renaître chaque jour (à paraître le 29 septembre) et sur lequel il se confie également dans l’émission Buzz TV du Figaro.

« Je vais très bien, je suis apaisé. […] C’est arrivé en janvier dernier. J’ai fait une échographie de contrôle pour voir si tout allait bien. Mon toubib Georges a vu une petite tache blanche, donc il m’a fait faire une IRM et une biopsie. Il a finalement découvert le cancer », explique Patrick Sébastien.

À LIRE AUSSI La révolution annoncée des virus tueurs de cancers

Après un temps de repos, le papa du « Petit Bonhomme en mousse » a pu se remettre sur le chemin du travail. « La rééducation et la convalescence ont été compliquées. Mais, deux mois après, j’étais sur scène. Ça fait partie des choses de la vie. »

« J’en ai pris plein la gueule pendant deux ans »

Outre son cancer, Patrick Sébastien évoque dans son nouveau livre les autres difficultés qu’il a traversées ces deux dernières années et qui n’ont rien arrangé à son état de santé. « J’en ai pris plein la gueule pendant deux ans : l’éviction dégueulasse de France Télévisions, des deuils importants liés à des proches, ma séparation avec Nana [sa femme Nathalie Boutot, ndlr] et le cancer du rein avec une grosse opération », ajoute-t-il.

À LIRE AUSSIPatrick Sébastien lâche ses coups, Nagui dans son viseur

Patrick Sébastien a toujours beaucoup de rancœur envers Delphine Ernotte, et la façon dont elle s’est séparée de lui sur France Télévisions. Elle avait indiqué vouloir dépoussiérer certaines émissions comme Le Plus Grand Cabaret du monde. Mais l’animateur avait refusé, avant d’être évincé. À l’automne 2020, sur Europe 1, alors qu’on le rendait responsable de son licenciement, il avait répondu : « Quand quelqu’un se fait virer de quelque part, le premier qui est responsable, c’est quand même celui qui le fout à la porte. »


Leave a Comment