Ce soir ?

Un automne sous haute tension à l’hôpital

Written by admin


Les urgences ont tenu bon cet été, mais le changement de saison s’annonce tout aussi compliqué pour l’hôpital. Cela se traduit par un soupir de soulagement, suivi d’un cri d’alerte, largement partagé par les établissements publics en cette rentrée 2022. « Je suis à la fois heureux et désappointé que nous ayons de nouveau tenu pendant les vacances, reconnaît Mathias Wargon, chef du service des urgences de l’hôpital Delafontaine, à Saint-Denis (93). Chaque fois, c’est comme si nous faisions un rodéo sans casque. Tout le monde reconnaît que c’est très dangereux, mais, comme il n’arrive rien, ça continue. »

Pour rappel, en juin dernier, la « mission flash » sur les urgences et les soins non programmés avait donné lieu à 41 recommandations. Mises en place en juillet sous la houlette de…


Jean-Michel Turpin

La rédaction vous conseille

Leave a Comment